Prévoyance individuelle

L’assurance prévoyance est une solution financière permettant d’assurer des revenus lors d’une période de maladie ou d’incapacité.

La prévoyance

Elle a 3 objets principaux le versement :

  1. D’un capital en cas de décès ou d’invalidité permanente, absolue ou non.
  2. D’une rente pour le conjoint ou les enfants.
  3. D’indemnités journalières en cas de maladie, d’accident ou d’Incapacité Totale de Travail.

Pourquoi souscrire un contrat de prévoyance ?

La prévoyance donne la possibilité de préserver :

  • Les personnes physiques (l’individu),
  • Les personnes morales (l’entreprise),
  • La famille du souscripteur.

La garantie permet de contribuer à la scolarité des enfants ou encore de couvrir les charges générales.
Le client choisit entre le versement d’un capital ou d’une rente sur 5, 10 ans ou plus.

Prévoyance collective

Assurer l’avenir de vos salariés, c’est aussi protéger votre entreprise !

Atouts pour les entreprises :

Souscrire un contrat collectif permet donc à vos salariés de bénéficier de garanties meilleures que celles d’un contrat individuel, à un tarif préférentiel.
Vos cotisations sont déductibles (dans la majorité des cas) de votre bénéfice imposable et totalement exonérées de charges sociales.
Dans un secteur concurrentiel où les recrutements et la motivation du personnel sont vitaux, donc la souscription à un contrat de prévoyance collective peut faire la différence.
La souscription à un dispositif de prévoyance collective est de plus très simple. Il suffit de nous contacter pour accéder à des offres complètes.

Atouts pour les salariés :

La prévoyance collective est un système socialement et fiscalement intéressant.
Elle permet de déduire de ses revenus bruts :

  • Les cotisations de la retraite complémentaire,
  • L’assurance complémentaire santé,
  • Les cotisations de la prévoyance (rente au conjoint en cas de décès, rente d’invalidité en cas d’accident…).

L’avantage fiscal est particulièrement attractif parce que les cotisations sont prises à la source sur le salaire brut.
Elles échappent donc à l’impôt sur le revenu.